La place de l’éolien dans la première industrialisation

JEUDI 18 OCTOBRE À 15 h

La place de l’éolien dans la première industrialisation : l’exemple des moulins à huile de la région lilloise (1800-1880) Didier Terrier, professeur émérite université de Valenciennes

Au début du XIXe siècle, la densité des moulins à huile autour de Lille est exceptionnelle. Il faut en effet satisfaire les besoins en huiles de la population et de l’industrie.   Leur système technique arrivé à maturité suscite l’admiration de nombreuses personnalités. Cependant les observateurs pensent que le développement des moulins actionnés par la vapeur va entraîner la disparition des moulins à vent.   Or il n’en fut rien. Moulins et moulins à huile vont cohabiter pendant des décennies.   Comment expliquer ce qui peut apparaître comme une anomalie ?    

Les conférences de la Commission historique du Nord sont ouvertes au public, dans le cadre d’un partenariat avec les Archives départementales.

22 rue Saint Bernard
59000 Lille

tél. 03 59 73 06 00


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search