Sans armes face à la rafle du 11 septembre 1942 dans le Nord-Pas-de-Calais

Jeudi 19 octobre 2017 à 15h

Sans armes face à la rafle du 11 septembre 1942 dans le Nord-Pas-de-Calais

par Madame Monique Heddebaut, enseignante retraitée, administratrice du Musée de la Résistance (Bondues). 

Le 11 septembre 1942, près de 600 juifs ont été arrêtés dans le Nord-Pas-de-Calais. Ils ont été rassemblés dans la gare de Lille-Fives pour être déportés à Auschwitz.
Les cheminots, aidés par les gens du quartier, ont permis le sauvetage d’une soixantaine d’adultes et d’enfants.
Certains d’entre eux étaient des résistants du mouvement Voix du Nord. Ils ont ensuite créé le Comité clandestin de sauvetage des juifs en liaison avec d’autres réseaux de résistants, avec des juifs, des protestants, des catholiques.
Ce type de sauvetage est unique en France.


Les conférences de la Commission historique du Nord sont ouvertes au public, dans le cadre d’un partenariat avec les Archives départementales.

22 rue Saint Bernard
59000 LILLE
Tel : 03.59.73.06.00.


 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.